LOREM IPSUM DOLOR

LOREM IPSUM DOLOR

Un très bel article de La Dépêche du Midi qui résume ce qui s'est passé lors de cette 24ème édition :


"Saint-Loup Cammas, le vent en boucles

Tout le monde a souffert du vent, courant plus vite que les participants sur la 24ème édition de la Boucle des coteaux, un peu comme le tout à chacun, tant il est mis le nez dehors, dimanche matin. Plus exposés, deux fois moins nombreux que d’habitude, les participants ont souffert de conditions météorologiques rendant particulièrement difficiles leur progression au sommet des collines, là où rien ne protège du courant d’air. Pluie fine en guise de brumisateur au départ, sur les trois distances proposées par l'équipe des Zinzins des Coteaux , 5, 10 et 21km, les parcours tracés sur les hauteurs de la banlieue toulousaine n’ont néanmoins rien perdu de leur cachet. Sur le semi marathon de la Grande Charta, là où il faut s’aventurer sur les hauteurs entre Saint-Loup Cammas et Launaguet, le relief à découvrir a ses exigences, seuls 26 courageux se sont portés à relever le défi. En l'absence de Damien Bévenot, ultra dominateur l'an passé et auteur du temps de référence (1h13), Jean-Philippe Pereira en a profité pour s’imposer sans démériter en 1h21 dans des conditions bien plus difficiles. Jean-Philippe devance Mickaël Bacles et Pierre Alex Rismondo. La Cognaçaise Blanka Balogh, auteur d’une performance remarquable a supplanté ses dauphines, Perrine Vernoou et Isabelle Bottreau. Des 118 partants aux 10 km, Samuel Hubert et Chiara Casari se sont montrés les plus rapides. Simon Dianeli, Tom Francoulon, Céline Machado et, beaucoup plus loin Anna Blois-Martin, complètent les podiums respectifs. 64 participants se sont alignées aux 5 km remportés par Sébastien Trinel, Vincent Werling, Moussa Gardrat ; Sophie Patarin, Sarah Duffaut et Virginie Villette"